La parade de l’horreur
« Des numéros circassiens de classe internationale se succèdent à un rythme incroyable » Du  sang,  du  sang,  du  sang...  Qu'est-ce  qu'on  se régale !!!

Le boulier 
« Mon père, c’était un non-violent avant la lettre »  Les  relations  père-fils  sous  le  signe  de  l'humour noir, très noir, voire même très très très noir !

Défense de poéter
« Voici  un  torchon  dû  à  la  plume  de  monsieur Verlaine Paul » Un  instituteur  d’une  autre  époque,  un  vrai  poète, classique,  droit,  adaptable  à  toute  dictature  de  la pensée unique.

La séance
« Je  suis  content,  je  suis  patron,  un  très  grand dancing à la lisière de la forêt » Un  patron  de  boîte  de  nuit,  timide  et  heureux, assassine  dans  la  joie  et  la  bonne  humeur  la totalité de ses clients.

Alléluia !!
« Dès  aujourd’hui,  dès  aujourd’hui,  l’horreur  est humaine ! » Un  prêtre,  un  pasteur,  un  rabbin  peut-être, qu’importe si Dieu est à  l’image du monde, violent et vengeur 
Extraits vidéos
Dossier du spectacle
Images
Contact compagnie
Accueil
Dossier de presse
RETOUR